La dévolution successorale

En Polynésie française, les règles de dévolution (savoir qui hérite) sont les mêmes que celles en France.

En l'absence de testament, depuis 2002, voici les règles de dévolution :

Vous laissez un/des enfant.s et vous n'êtes pas marié.
Les enfants héritent.
Chaque enfant a la même part qu'il soit né dans le mariage, hors mariage, soit du premier ou deuxième lit.

Vous laissez un conjoint et un/des enfant.s
Votre épouse et les enfants héritent.

Selon l'article 757 du Code Civil :
S'il n'y a que des enfants commun, le conjoint a un choix entre l'usufruit ou 1/4 des biens de la succession et le reste ira aux enfants.
si le défunt laisse des enfant d'un premier lit, le conjoint héritera de 1/4 des biens de la succession, le reste ira aux enfants.

Vous laissez un conjoint, pas d'enfants, vos père et mère, des frères et soeurs
1/4 ira à votre père, 1/4 ira à votre mère et le reste ira au conjoint.
Si vous n'avez que votre père ou votre mère, il/elle aura 1/4 et le reste ira au conjoint.

Vous laissez un conjoint, pas d'enfants, pas de père et mère, des frères et soeurs
Tout ira au conjoint sauf pour les biens issus des parents : 1/2 ira aux frères et soeurs et le reste ira au conjoint.

Vous n'avez pas de conjoint, pas d'enfants, vos père et mère, des frères et soeurs
1/4 ira à votre père, 1/4 ira à votre mère et le reste ira aux frères et soeurs.
Si vous n'avez que votre père ou votre mère, il/elle aura 1/4 et le reste ira aux frères et soeurs. 

Retour haut de page